Conseils aux propriétaires

Vous voulez un vélo électrique ? Dépêchez-vous !

L’arrivée du vélo électrique sur le marché de la bicyclette a été, il y a quelques années, perçue comme une petite révolution ! Désormais, rouler 30km (autonomie moyenne) sans le moindre effort est devenu chose courante et les vélos à assistance font partie intégrante de notre quotidien.

Ce franc succès a été favorisé par une personne ! Effectivement, Ségolène Royal, ancienne ministre de l’environnement avait pris tout le monde de court en lançant un bonus à l’achat pour les vélos électrique. Cela avait engendré une hausse importante du nombre de ventes des bicyclettes électriques.

À la surprise générale, le 28 septembre 2017, le ministre de l’action et des comptes publics (Gérald Darmanin) a annoncé l’extinction de cette fameuse aide à l’achat.
Alors qu’il s’est vendu environ 138 000 vélos à assistance électrique en France en 2016 et que l’on estime à 200 000 unités les ventes de cette année, le bonus à l’achat prendra fin le 31 janvier 2018.

Une mauvaise nouvelle pour les personnes ayant privilégiées ce moyen de transport à la voiture pour se rendre au travail. Car qui dit suppression de l’aide, dit moins de vélos vendus et donc plus de pollution ! Mauvaise nouvelle pour la planète…. et pour nos poumons !

En écrivant cet article, nous cherchons à vous faire prendre conscience qu’il ne vous reste plus beaucoup de temps pour profiter des aides, alors foncez ! Vous pourrez bénéficier de 200€ de réduction sur l’achat d’un vélo, ce qui n’est quand même pas rien.

Et si vous estimez que l’achat d’un vélo électrique reste trop couteux malgré le bonus à l’achat, pensez à le louer sur Doog pour l’amortir. Un super moyen pour rentabiliser votre vélo à assistance en toute sécurité !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.